20.10.08

Une gourmandise

Une gourmandise... de Muriel barbery

" Mais ce n'est pas encore cela que je cherche. J'ai fait affleurer à ma mémoire des sensations oubliées, enterrées sous la magnficence de mes banquets de roi, j'ai renoué avec les premiers pas de ma vocation, j'ai exhumé les effluves de mon âme d'enfant. (...) Je fis un effort démesuré pour me souvenir. Et si en fin de compte ce qui me nargue ainsi n'était même pas savoureux ? Telle l'abominable madeleine de Proust, cette bizarrerie pâtissière éparpillée, par un sinistre et terne après-midi, en débris spongieux dans, offense suprême, une cuillerée de tisane, mon souvenir n'est en définitive associé qu'à un mets médiocre dont seule l'émotion qui lui est attaché demeure précieuse et me révélerait un don de vivre jusqu'alors incompris."


Posté par chachinette à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une gourmandise

Nouveau commentaire